algues-posidonie

Posidonie menacée en Méditerranée : restrictions mouillage

L’herbier de Posidonie fait partie de l’écosystème marin. Espèce protégée depuis 1988, elle couvre 25% des fonds marins de la Méditerranée. Cependant, cette plante est menacée sous diverses formes :

  • le réchauffement climatique,
  • les espèces invasives
  • mais surtout les ancrages de bateaux.

Depuis 2019, un arrêté à a été mis en place afin de réglementer le mouillage pour les bateaux de plus de 24m (zone Ouest du département) et 20m (zone Est) dans le département des Alpes-Maritimes. En effet, la posidonie, considérée comme le poumon de la Méditerranée, combat la pollution et purifie l’eau chaque jour grâce à sa production d’oxygène. De plus, elle permet d’être un lieu de nurserie pour la faune méditerranéenne.

Si elle n’est pas arrachée volontairement, c’est bien parce qu’elle contribue également à empêché que le sable soit emporté par les vagues et donc faire disparaitre les plages. Sa présence sur les plages lorsqu’elle est sèche, permet véritablement d’éviter l’érosion sur le littoral. Elle démontre que aussi la clarté de l’eau.



Double peine pour les villes de la Méditerranée

Autant, l’écosystème est menacé, autant l’économie de yachtisme l’est aussi. L’économie s’effondre en plus de l’impact du COVID-19 et pousse la fuite des plaisanciers vers les eaux italiennes ou encore espagnoles.

L’appel à l’aide de ces derniers n’est pas entendu par la préfecture maritime et maintient son choix, ce qui alarme sur l’urgence de la situation : le poumon de la mer est en train de mourir.

Les ancres peuvent arracher des mètres carrés de posidonie alors que cette plante met environ un siècle pour atteindre le mètre de hauteur.

Conseils & gestes pour protéger l’herbier de Posidonie

  • Choisir une zone de sable ( reconnaissable grâce à leur couleur claire),
  • Utiliser des ancres écologiques, qui ne détruisent pas la faune et flore maritime,
  • Mouiller dans les ZMEL (zones de mouillage écologique). Elles permettent d’offrir des conditions d’accueil qui respectent les fonds marins et les dégâts sur les milieux marins.
  • Télécharger l’application DONIA (gratuite), qui permet aux plaisanciers de savoir où jeter l’ancre et ainsi préserver les écosystèmes fragiles.

Nous rappelons qu’il est important de bien mouiller son ancre tout en respectant n’importe quels fonds marins.


👉 Retrouvez la règlementation dans son intégralité en faveur de la protection de la posidonie.

Une question, un renseignement ? Contactez-nous !


Pour suivre nos actualités sur les réseaux sociaux :

Icône Linkedin
Icône Facebook

1 réflexion sur “Posidonie menacée en Méditerranée : restrictions mouillage”

  1. Ping : Plaisance éco-responsable, alternative 100% dédiée à la nature - Poséidon

Les commentaires sont fermés.